Vivre à La Minais

Le blog de l'ASSOCIATION LA MINAIS à Sainte Luce sur Loire (44)

Enquête sur la modification 2016 du PLU : avis favorable de l’enquêteur

| 0 Commentaires

L’enquête sur la modification du PLU de Sainte Luce sur Loire, en janvier 2016, a donné lieu à un avis favorable de la commissaire enquêtrice.
Les contributions, une dizaine contre la suppression des marges de recul, dont celles de deux associations, ont toutes été ignorées, balayées, y compris les demandes des riverains immédiats. À quoi sert une enquête publique traitée comme cela ? Où est le respect des habitants et de leur cadre de vie annoncée par nos décideurs ?

La suppression des marges de recul sur la ZAC de la Minais va (probablement) être retenue par la municipalité de Sainte Luce et Nantes Métropole.

Qu’est que cela change ? Les habitations vont pouvoir être implantées en limite de propriété. Bien sûr cela se fait dans d’autres quartiers, d’autres secteurs, il y a des constructions implantées en bordure de l’espace public. La différence c’est qu’une maison par ci-par-là, cela entraîne de la variété.

Mais là nous sommes sur un projet de plusieurs centaines de maisons individuelles, sachant que les aménageurs et les promoteurs savent très bien utiliser le moindre m², qu’ils n’ont plus à laisser (« perdre »)  6 mètres de terrain de stationnement et jardin en façade, ils pourront créer plus de parcelles pour construire. Voici un exemple de ce qui pourrait arriver …

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

… on peut très bien faire de l’habitat individuel groupé plus accueillant, comme rue Vasco de Gama.

Le propos n’est pas de critiquer des parcelles aussi petites, on peut y vivre très bien et, de toute façon, le prix du terrain est tel que c’est parfois la seule possibilité d’acquérir une maison individuelle.

Le problème vient de la densité, il y a un espace pour créer plusieurs centaines de logements. Nous risquons de voir se mettre en place le long de la voie publique, des alignements de murs, de tôles ou panneaux de bois, avec quelques places de stationnements trop petites ou insuffisantes et pas d’espaces verts (pas de perte de terrain) ni sur les parcelles privées, ni le long des voiries qu’il faudra réserver au stationnement.
Quel que soit l’aspect des constructions, il faudra créer de très larges espaces verts pour permettre de dégager les vues et surtout pour permettre aux habitants de respirer, aux enfants de jouer et aux chiens de …

Pourtant la révision du PLU devait permettre de maîtriser la densification, mais le quartier de la Minais n’est pas concerné : outre des modifications de zones, il y avait deux objets principaux, modifications sur le zonage de la zone UBb et la suppression des marges de recul. La communication de la municipalité (Sainte Luce hebdo du 4 mars 2016) annonce fièrement en page 5 : « Elle (la modification du PLU) avait principalement pour but de « restreindre les possibilités de construire en surface et en hauteur à l’arrière des terrains déjà urbanisés en bordure de voie« . Le commissaire enquêteur vient d’émettre un avis favorable sans réserve sur cette modification. ».

Et la suppression des marges de recul à la Minais, pourquoi n’est-elle pas mentionnée ? C’est là qu’il y avait des réserves. La municipalité n’en est-elle pas fière ?  Que va-t-elle nous dire sur ce sujet ? Qu’il faut bien loger tout le monde, (mais pas partout sur la commune) ? Que l’on a mal compris ? Que l’on s’inquiète à tort, que le pire n’est jamais certain (quoique, dans ce cas…) ? Que Nantes Métropole, aménageur de la ZAC, nous assure qu’elle va réserver des stationnements le long des voies (CF lettre de l’adjoint de NM à la commissaire enquêtrice) ? Et le reste, le cadre de vie, les espaces verts, la vie, c’est quoi pour nos décideurs ?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.