Vivre à La Minais

Le blog de l'ASSOCIATION LA MINAIS à Sainte Luce sur Loire (44)

Information de l’association concernant la propriété Blass

| 0 Commentaires

blass

Le vendredi 13 mars 2015, des représentants de l’association la Minais ont été reçus à la mairie par messieurs le maire JG Alix et le 1er adjoint JM Lefeuvre pour nous annoncer que la municipalité a retenu le projet de construction de 17 maisons individuelles sur le terrain Blass.

Ce terrain dit  Blass (du nom de son ancien propriétaire) est la propriété arborée enclose de murs entre la rue Olympe de Gouges et la rue de la Poitevinière, d’une superficie d’un peu plus d’un hectare.

Ce terrain aurait été acheté par des investisseurs immobiliers alors que le Plan local d’urbanisme (PLU) ne permettait pas de créer des logements (zone UPB1) sur cette parcelle. Ce n’était pas non plus prévu dans le projet de ZAC.

La modification de PLU de 2013 devait arranger ça et permettre d’y construire des bâtiments de 4 étages, un projet de 170 logements a été évoqué : 170 logements c’est plus que les deux barres Naturea, c’est plus que l’ensemble des 4 groupes de logements (Prisma, Alysses et la nantaise d’habitation) de la rue Olympe de Gouges.

L’association « la Minais » et de nombreux habitants du quartier se sont opposés à cette modification du PLU, en raison de la densité déjà très forte de ce secteur et du risque d’aggravation des problèmes existants notamment stationnement. Cette modification a reçu un avis défavorable lors de l’enquête publique, puis a été rejetée en 2013 par la précédente municipalité.

En décembre 2014  la municipalité a présenté un projet d’urbanisme incluant la même modification de classement de ce terrain Blass (classement en zone UPa = immeubles), ressuscitant nos réactions.

Avec cette annonce du 13 mars dernier, la municipalité retient un projet plus adapté à ce secteur déjà trop dense, avec un impact moins important sur l’existant et sur l’usage de l’espace public commun : par exemple concernant le stationnement, chaque lot devra inclure deux places de voiture.

Dans le cadre de ses objectifs du respect des habitants et du cadre de vie du quartier, l’association « la Minais » est satisfaite d’avoir contribué à l’abandon du projet initial. Il nous reste à être vigilants, dans la mesure du possible, sur le projet, à commencer par la modification du PLU à venir, puis sur les aménagements publics et les espaces verts (par exemple ouverture de rues, de passage, respect des arbres…) puis sur sa mise en œuvre en attendant d’accueillir nos prochains voisins.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.