Vivre à La Minais

Le blog de l'ASSOCIATION LA MINAIS à Sainte Luce sur Loire (44)

Modification du PLU de Sainte Luce : changements sur la Minais

| 8 commentaires

La mairie de Sainte Luce sur Loire et Nantes-métropole vont procéder à une enquête publique concernant la modification du PLU (plan local d’urbanisme) de la commune.
Cette modification touche directement le secteur de la Minais : « la suppression des marges de reculs graphiques et des changements de zonages dans le secteur de la Minais ».

Notre attention particulière porte sur le terrain Blass sur lequel ne seraient construites « que » 18 maisons individuelles au lieu des 170 logements du plan précédent. A vérifier que les dispositions du PLU correspondent à ce projet.

Pour le reste, il faudra étudier cette question des marges de recul. Est-ce qu’on peut attendre des dispositions concernant une zone commerciale, une zone pour un équipement sportif à proximité de l’école ?

Cet article (initialement réservé aux adhérents) est prévu pour les discussions et échanges sur le sujet : à chacun de l’enrichir de ses questions et recherches. Pour ceux qui n’y sont pas à l’aise, vous pouvez échanger avec nous sur l’adresse mail la.minais@laposte.net ou directement avec l’un d’entre nous. Ensuite (s’il y a lieu) nous rédigerons une contribution pour l’enquête publique.

Mais cela ne vous empêche pas d’intervenir individuellement. Nous vous invitons donc à vous informer sur cette enquête, et à donner votre avis.

A bientôt

Bruno Cesbron
“Association La Minais”

8 Commentaires

  1. Bonjour à tous
    Merci de permettre à tous de pouvoir s’exprimer !
    Quel est le calendrier prévu pour l’application du nouveau plu ?
    Cordialement
    Olivier tewe

    • Bonjour, le blog est là pour que chacun puisse s’exprimer !

      Il faut d’abord que le PLU modifié soit juridiquement enregistré.

      Ensuite, c’est la municipalité et Nantes Métropole qui décideront du calendrier des constructions, en lien avec la SELA.

      Mais, comme pour tout ce qui touche à la ZAC de la Minais depuis 2 ans, cela se fait en coulisses, loin des intéressés qui n’apprendront les choses que par voie de presse une fois que tout sera plié. Alors qu’on sait que le devenir de la ZAC est en train d’être redéfini, il n’y a plus eu de réunion d’information avec les personnes ou associations concernées depuis bientôt un an (avril 2015).

      A tel point qu’on en est même à se demander si la municipalité, Nantes Métropole et la SELA sont d’accord entre elles sur ce qui va se passer…

      Cordialement
      Joseph

  2. Bonjour
    La ville parle d’un un complexe sportif de 7,1 million d’€ construit à l’Est entre 2018 et 2020. Quand on parle de l’Est une situation plus précise a-t-elle été donné pour cette implantation ?

    Dès l’an prochain (2016), un skate-park (120 000 €) et un city-stade extérieur à celui de l’école Félix-Tessier (120 000 €) verront le jour.
    Même question pour ce city stade : à quel endroit est-il prévu dans la ZAC ?

    Merci

    • Bonjour

      Selon un article de Ouest France paru samedi dernier, le maire aurait précisé dans son discours de vœux que ce complexe sportif serait « à la Minais ». Mais où précisément ? Mystère…

      Pour le city-stade, les rumeurs continuent de le localiser à côté de l’aire de jeux. Mais nous n’avons aucune confirmation qu’il s’agit d’une information vérifiée. Il faudrait poser la question à la mairie.

      Cordialement

  3. en complément, vous trouverez sur le site de Nantes métropole le PLU actuel
    le PLU complet http://plu.nantesmetropole.fr/SainteLucesurLoire/ dont le réglement des zones (pièces ecrites entrée 5.1)
    http://plu.nantesmetropole.fr/SainteLucesurLoire/PDF/5-1_Reglement.pdf
    Vous y trouverez tout ce que vous voudrez savoir sur les zones UBb, UPa, UPb…
    la modification proposée dans l’enquête change quelques points précis de l’existant, autant dans le règlement que dans le zonage.
    bonne lecture

  4. J’ai été voir également le dossier en mairie et je partage ce regard sur les conditions matérielles de la consultation. Il est incroyable qu’en 2015 on ne puisse pas étudier tout cela sur internet en pdf. D’autant que c’est épais, plutôt mal foutu et qu’on y passe du temps si on veut comprendre. Sans être certain d’ailleurs, quand on part, d’avoir compris ce langage codé et elliptique…

    Concernant la propriété Blass, le PLU ne nous donne guère d’informations. Je préfère qu’elle soit classée en UPb plutôt qu’en UPa (tout de même, UPb est défini comme “maisons individuelles sur parcellaire prédécoupé ou en opération d’ensemble” et UPa comme “immeubles collectifs et maisons de ville”) mais la hauteur maximale de 12 m laisse perplexe.

    Concernant la suppression des marges de recul, le règlement de 2012 (mais celui de 2015 ?) dit qu’en l’absence de marges de recul, “les constructions doivent s’implanter soit en limite d’emprise publique ou de voie, soit avec un recul minimal de 5 m par rapport à l’emprise publique ou la voie”. J’ai quand même du mal à imaginer qu’à cette distance du centre-ville on construise des alignements de maisons ayant toutes leur mur de façade en limite du trottoir : et pourtant cette modification proposée du PLU en donne la possibilité ! Il est probable que beaucoup de particuliers qui achèteront et feront construire préfèrent reculer à 5 m (si leur projet et la parcelle le permettent) mais qu’en sera-t-il des aménageurs d’ “opérations d’ensemble” ? C’est la densification à l’œuvre, or à la Minais on a déjà beaucoup donné !

  5. vu le projet en mairie.

    il faut une vraie vocation pour consulter un projet dans un coin de l’accueil de la mairie, juste dans la zone de passage. cela fait un peu ringard, à l’heure d’internet.

    bon j’ai noté, plusieurs sujets

    · le changement de classement de deux parcelles déjà construites passage de UPb1 à UBb è cela ne concerne que les propriétaires, sans impact a priori sur l’ensemble de la ZAC

    o le classement en UPb1 interdisait de nouvelles constructions sur les terrains , maintenant qu’est-ce que cela va donner ?

    · le changement de classement des parcelles du terrain Blass et l’exploitation à côté, avec passage de zone en UPb1 vers UPb.

    o Qu’est-ce qui nous garantit que l’on n’aura que les 18 maisons annoncées : Normalement les habitats collectifs sont en UPa, mais rien ne dit qu’en UPb, il ne doit y avoir que des maisons individuelles, surtout que la hauteur des constructions peut aller à 12m (6 mètres à l’égout du toit + 6 mètres en combles ou attiques), noter quand même que les maisons construites le long de la Minais et de la Poitevinière sont aussi en UPb

    o pourquoi y a-t-il des zones UPa et UPb spécifiques à la ZAC ? quelles différences y’a-t-il entre UPb et UBb ?

    o le dossier de PLU ne donne aucune information sur les ouvertures de ce terrain (une ou plusieurs sorties rue de la poitevinière, rue Olympe de Gouges (prévoir 3 ou 4 places de stationnement en moins),sur les possibles créations de voies (pour 18 logements).

    o les contraintes de la zone obligent-elles à avoir des places de stationnement sur le terrain privé ? y-a’t’il des places « visiteurs », ou cela ne va-t-il pas ajouter à la saturation du secteur ?

    o choses positives : la demeure et les arbres autour sont classés (patrimoine et arbres ), normalement cela ne doit pas être détruit.

    · autre sujet, la suppression des marges de recul sur la tranche 1 et la tranche sud :

    o la suppression des marges permettra de construire directement en bordure de la voie publique : en considérant les exemples sur la ZAC (les maisons du haut de la rue de la Minais, celle en bas dans l’angle avec le rue de la Poitevinière et surtout l’ensemble Carré Vert, je n’imagine pas cette situation généralisée dans le lot Sud : il y a 8 à 10ha à remplir de maisons individuelles , avec une nouvelle route centrale à usage du lotissement et quelques rues se services des futures maison : imaginez ces alignements si toutes les maisons sont construites en bordure de voie : des murs de béton, pas d’espaces verts , pas d’ouverture des maisons et des habitants vers le quartier, sentiment ou volonté d’enfermement des habitants, sentiment d’oppression pour les passants

    o là-aussi, comment les habitants vont-ils garer leur voitures ? leurs poubelles , leurs vélos ? sur le domaine public

    · juste une remarque positive : le coefficient de pleine terre dans la zone de construction secondaire (seulement ): il doit y avoir 50% de pleine terre en fond de terrain, tant mieux pour la nature et l’infiltration de l’eau. Cela interdit aux propriétaires (futurs et existants) de bétonner leur terrain

    En bref, sur le terrain Blass, je ne sais pas que dire du projet, mais au moins, concernant les marges de recul, je voudrais bien vous voir confirmer mon avis.

    BCAS

  6. On dirait qu’hors du PLU il y’a des projets d’infrastructures autre dans le quartier : http://www.sainte-luce-loire.com/conseil-municipal-un-complexe-sportif-dici-2020.html

Laisser un commentaire

Champs Requis *.