Vivre à La Minais

Le blog de l'ASSOCIATION LA MINAIS à Sainte Luce sur Loire (44)

Peut-on rêver pour le quartier de La Minais ?

| Un commentaire

TRIBUNE LIBRE
Ce texte a été écrit le 23 Mars 2015, suite à l’Assemblée Générale de l’association “La Minais” à laquelle des élus (Mrs Lefeuvre et Myran) ont été les bienvenus dans la partie “information”.


Je remercie Monsieur Lefeuvre de sa longue intervention et je me permets à ce propos quelques retours rêveurs.

  1. Bien sûr l’historique de l’évolution du prix des terrains de la ZAC justifiant le passage de 650 à 1050 logements est à savoir.

Mais peut-on rêver que le règlement des difficultés économiques d’origines très diverses et bien actuelles de la ZAC, ainsi que d’une partie du coût de la ligne du chronobus, ne soient pas supportés que par les habitants de ce quartier, au moyen d’un accroissement de 1050 à 1500 logements sur la ZAC, alors que la municipalité a décidé par ailleurs, pour les autres quartiers, de freiner l’urbanisation débridée de Sainte Luce ?

  1. Bien sûr un promoteur a acquis la propriété  Blass dont le zonage n’autorise pas la construction d’immeubles. Mais l’ancienne municipalité avait “promis” un changement de zonage dans ce but.

Mais peut-on rêver d’un comportement vertueux, éthique, dans les prévisions d’urbanisme d’une municipalité, de telle sorte qu’un changement de zonage lors d’une modification de PLU ne soit pas faite dans l’intérêt d’un promoteur mais dans celui des habitants ? L’enquête publique a-t-elle un sens si des décisions sont prises avant même d’en recueillir les résultats ?

Peut-on rêver que cet ilot, véritable zone de respiration, riche de très beaux arbres, d’un beau mur, certes en mauvais état, mais ô combien agréable pour la ZAC puisse échapper à une sur-densification ? Est-ce vraiment là qu’il faut nous faire miroiter d’hypothétiques commerces ?

  1. Bien sûr nous avons conscience que l’école Félix Tessier est un investissement lourd.

Peut-on rêver que ce projet ne soit pas considéré comme “idiot” mais riche d’avenir, très structurant pour le quartier ? Il est dit “luxueux” mais c’est un investissement pour 30 ans et n’est-ce pas porteur pour les jeunes d’être ainsi considérés ?

  1. Bien sûr la municipalité a des finances très serrées.

Peut-on rêver que dans le cadre des futures discussions sur le PLUM une réflexion soit menée pour une mutualisation entre Sainte Luce et Thouaré de certains services (par ex. les services techniques), ce qui serait source de vraies économies ?

  1. Bien sûr on nous honore d’un skate-park dans le parc paysager, ce qui est une excellente idée pour les adolescents.

Peut-on rêver, après un peu de concertation, d’implanter ce skate dans le terrain du Chassay au centre de Sainte Luce ? Ainsi les jeunes de la ZAC pourraient la quitter en vélo grâce aux belles pistes cyclables toutes neuves et s’y rendre comme ils se rendent au patio. Voilà une façon d’ouvrir le quartier et de constituer un pôle jeunesse cohérent.

Voilà donc quelques pensées très positives pour ce quartier que nous aimons tous et que nous rêvons d’embellir.

Camille Bouguet

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.