Vivre à La Minais

Le blog de l'ASSOCIATION LA MINAIS à Sainte Luce sur Loire (44)

L’arasement des espaces verts, le chemin des roses

| Un commentaire

2015-16-chemin

Il y avait une fois, une ZAC avec un programme d’aménagement décidé/validé par la Mairie de Ste-Luce, Nantes-Métropole et la SELA.

Dans cette ZAC, il y a eu un plan d’aménagement des espaces verts élaboré par Phytolab et validé par la Mairie de Ste-Luce, Nantes-Métropole et la SELA.

Vous trouverez ici le plan présenté aux habitants en 2010.

Tout avançait bon train, surtout les constructions, les espaces verts suivirent laborieusement, mais si l’on en vient à notre propos, le chemin entre l’ensemble Vivréo et l’ensemble Naturea fut aménagé vers 2010 avec plantation de rosiers et autres buissons. Au vu des plantations, nous l’avions appelé le chemin des roses, cela permettait de ne pas rappeler à chaque fois le chemin entre ci et ça…

Heureusement les plantes ont bien poussé, donnant un rideau verdoyant, cachant un peu la densité du béton de ce secteur. Après plusieurs année, c’est devenu un fouillis. Nous avons alors alerté la municipalité sur le défaut d’entretien des espaces verts  du quartier, avec, enfin, un passage à l’automne 2015. Les plantes le  long de la rue Olympe de Gouges et de la Minais  ont été taillées de façon à ne pas revenir avant plusieurs années, au détriment de l’intimité des riverains.

Concernant le chemin des roses, sans entretien lui aussi depuis sa mise en place – 5 ans plus tôt – la municipalité a suscité une réunion sur le terrain en septembre 2015 avec l’association, les riverains et les représentants d’HLM (une dizaine de personnes). A la demande des habitants du quartier présents et en accord avec les élus, il a été convenu que la mairie ferait un nettoyage des plantes mortes, des rosiers rampants, conservant l’aspect de l’ensemble végétal, les haies de bordures devaient être taillées à hauteur raisonnable (1 m) pour conserver l’intimité des riverains ayant leur fenêtre ou balcons à 3 mètres du passage.

Mais cet hiver, contrairement à ce qui a été convenu, tous les végétaux de l’espace public ont été rasés (sauf les arbres), pour laisser la place à un semis de pelouse. Les haies de bordures ont été coupées à 50 cm.

Pourquoi ce revirement de la municipalité alors que la concertation avait abouti à un accord ?

Bien sûr, la mairie a évoqué le coût de l’entretien ; alors que la charge de l’entretien devait faire partie de la validation du projet par la mairie, il y a 9 ans.

Quand la municipalité va-t-elle arrêter de considérer la Minais comme un coût ? Alors que les habitants  apportent leurs impôts comme les autres, ils attendent en retour les mêmes  services que les autres Lucéens en proportion de la densité du quartier.

Un Commentaire

  1. Vu ce que ce chemin était devenu, je préfère cet aménagement.
    Je trouve que ce chemin est plus agréable et fait plus « propre ». Par contre, vu le nombre de chiens et chats, je doute que l’aspect propreté va durer (mais j’espère me tromper).
    D’ailleurs ce chemin est devenu si agréable que certains ont déjà posé leur barbecue au beau milieu histoire de nous faire partager leur fumée…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.